Devenir médecin ou infirmier militaire | Prépa n°1

Concours médecin des armées (ESA) - Cap'Esa médecin militaire, infirmier militaire, infirmier des armées, service de santé des armées, école militaire de santé lauréat admissibilité

 

concours médecin des armées (ESA) - Cap'Esa, médecin militaire, infirmier militaire, infirmier des armées, service de santé des armées, école militaire de santé lauréat admissibilité major prépa

concours médecin des armées (ESA) - Paris, Toulouse, Lyon et Bordeaux  école du val de grace, infirmier militaire, infirmier des armées, service de santé des armées, école militaire de santé lauréat admissibilité

concours médecin des armées (ESA) - Paris, Toulouse, Lyon et Bordeaux  école du val de grace, infirmier militaire, infirmier des armées, service de santé des armées, école militaire de santé lauréat admissibilité

Prépa infirmier ou médecin militaire, nos anciens élèves témoignent

Prépa concours ESA : ils contribuent à la belle réussite de l'Institut

Devenir médecin militaire : ESA Lyon Bron

Devenir médecin militaire : l'École de Santé des Armées (ESA)

L'ex École du Service de Santé des Armées (ESSA)

L’École du Service de Santé des Armées de Lyon ESA (Ex ESSA), autrefois Santé Navale, forme des médecins militaires, féminins et masculins, destinés à servir dans les quatre corps de l’armée : Armée de terre, Marine Nationale, Armée de l’air et Gendarmerie.

Après un concours national, conditionné par l’obtention du baccalauréat, les élèves reçus suivent, à la faculté, les mêmes études et passent les mêmes examens que les étudiants civils. A l’issue d’un cursus de six ans, les élèves participent au concours national qui leur donne accès à une spécialité, médecine générale ou disciplines hospitalières.

Ils reçoivent à la suite de leur formation en C.H.U, une formation dans un Hôpital d’instruction des Armées ou dans des unités sous l’égide de l’Ecole du Val de Grâce.

Ils rejoignent enfin une École de spécialisation en fonction du premier poste choisi : l’I.M.A.S.S.A. près de Paris pour l’Armée de l’Air, l’I.M.T.S.S.A. (Le Pharo) à Marseille pour l’Armée de Terre et l’I.M.N.S.S.A. à Toulon Ste Anne, pour la Marine.

Formation académique des médecins des armées  

A la fois étudiants en médecine et élèves officiers, les élèves de l'Ecole de Santé des Armées (ESA) suivent l'enseignement de l'université Claude Bernard (Lyon 1) et sont soumis aux mêmes examens et stages hospitaliers que leurs collègues en civil. 

Les élèves bénéficient du soutien de professeurs détachés de l'Education Nationale sous la forme de colles écrites hebdomadaires, contrôles de connaissances et d'enseignements dirigés tout au long de l'année

Formation militaire des médecins des armées 

La formation militaire représente 15%de la formation totale. 

Afin de se préparer à l'exercice de leur futur métier, les élèves suivent un enseignement spécifique d'environ 1800 heures réparties sur les 6 années d'études. 

Dès l'incorporation, ils suivent une formation militaire initiale (FMI) où on leur enseigne des bases de culture militaire, topographie, exercices sur le terrain. Chaque élève apprend la base de premiers secours (PSC1).

Lors de leur passage en 2e année, ils effectuent la formation militaire complémentaire (FMC), en camp militaire. Celle-ci vient approfondir la FMI en matière de culture militaire, avec notamment l'apprentissage de l'utilisation de l'armement ; de même, chaque élève passe l'épreuve du sauvetage au combat de niveau 1 (SC1). Le niveau 2 est quant à lui validé en fin de sixième année, avant l'internat.

En fin de 2e année, les élèves effectuent un stage dans l'armée de leur choix.

En fin de 3e année, une ultime formation militaire spécialisée (FMS) leur est dispensée sur le site de l'École. En 6e année, ils effectuent un exercice de prise en charge des blessés de guerre sur le site de l'école.

Une voie d'excellence... pourtant méconnue

L'École de Santé des Armées forme chaque année des médecins, chirurgiens, dentistes ou encore des chimistes. À l'issue de son parcours au sein de l'École, l'étudiant formé doit servir un certain nombre d'années pour l'Armée puis celui-ci pourra ensuite exercer son métier dans le civil.

Les autres formations délivrées à l'ESA

En plus des futurs médecins militaires formés chaque année, l'École de Santé des Armées forme également des étudiants pour exercer des fonctions support de la médecine comme des pharmaciens, des chimistes ou encore des chercheurs.

Les chiffres clés de l'ESA

  • 600 élèves formés chaque année
  • 1800 heures de formation dédiées à l'enseignement médico/militaire
  • 80% de réussite en 2 ans pour la première année de médecine
  • 16/23 ans âge d'admission
  • 50% mixité filles/garçons
  • 3500 practiciens formés à l'ESA depuis 1981

Prépa ESA à Paris

Prépa ESA à Toulouse

Prépa ESA à Lyon

Prépa ESA à Bordeaux

Prépa ESA à Marseille

Témoignages

Les anciens de l'Institut en parlent :

Nos cours de préparation au concours ESA peuvent être dispensée pour Paris, Toulouse, Marseille, Nice, Bordeaux, Lyon, Nantes, Lille, Strasbourg, Nancy, Rennes... ou par visio.
Concours blancs offerts (gratuits)
Recevoir la brochure
Nous appeler
Haut de page